Fête de la Châtaigne à Collobrières

Aujourd’hui, je souhaiterais vous parler d’une fête toute particulière qui a lieu dans notre région en Octobre pendant trois Dimanches consécutifs Cette fête met en valeur la « Châtaigne de Collobrières« .

IMG_1111

« Collobrières » est un petit village du Var au coeur du Massif des Maures. Il est entouré par de profondes forêts de châtaigniers et de chênes lièges. Il est surnommé la « capitale de la Châtaigne« . Ainsi, chaque année à l’Automne, en période de « récoltes des châtaignes« , une grande fête est mise à l’ honneur. Une journée entière à se promener au travers d’un grand marché d’artisans, de producteurs et de commerces en tous genres qui mettent en valeur ce précieux fruit.

Il est 10h, la voiture est garée à l’entrée du village (parking extérieur obligatoire, l’accès au village est interdite). Vous pourrez le rejoindre soit à pied par un sentier au travers de la forêt; soit par une navette gratuite. De là juste par gourmandise, on commencera la dégustation par un « cornet de marrons grillées » puis viendra l’heure de l’apéro où on pourra se désaltérer avec une « bière à la châtaigne« . Pour le déjeuner, vous aurez l’embarras du choix, soit manger l’un des mets proposés sur les stands, soit déjeuner dans l’un des restaurants qui vous proposera un menu tournant autour de la châtaigne. Dans l’après-midi, c’est autour d’une « glace au marron » que l’on se retrouvera et on reprendra la route avec sous le bras, « 1kg de châtaigne« , du « pain à la châtaigne« , de la « crème de marrons » (en prévision d’un dessert ou dans l’idée d’une bûche pour la fin d’année) et bien sûr une boite de « marrons confits« .

Alors si vous aussi, vous souhaitez goûter ce fruit fabuleux, rendez-vous Dimanche 21 et Dimanche 28 Octobre à Collobrières.

IMG_1091

Mais avant cette petite balade, vous souhaitez sûrement me demander quelle est la différence entre « Châtaigne » et « Marron« . D’un point de vue botaniste, la « châtaigne » est le fruit du « châtaignier » alors que le « marron » ou « marron d’Inde » (fruit toxique) est la graine du « marronnier« . On retrouve le plus souvent le Marronnier en ville et le Châtaignier  en forêt (variétés sauvages) ou en vergers (variétés sauvages ou cultivées).

Mais alors me direz-vous « pourquoi crème de marrons » ? Il existe bien un « marron comestible« , c’est une variété de châtaigne greffée pour la culture par les Castanéiculteurs. La différence : le marron ne comporte qu’un seul fruit dans sa bogue alors que la châtaigne en contient 3 ou 4.

Après être tombés à terre, châtaignes et marrons seront ramassés. Attention aux mains, certains sont encore coincés dans leur bogue quelque peu épineuse. Mais un long travail nous attend encore avant de les déguster (cru non comestibles). Il faut les cuire pour pouvoir les manger. Il faudra d’abord les trier pour voir s’il y en a des véreuses ou pas. Ensuite, il faudra retirer la peau qui est amère. Pour cela, il suffira d’inciser la peau avec la pointe d’un couteau. Soit on pourra directement les griller (dans la cheminée ou à la poêle), soit les faire bouillir pour retirer la peau en prévision de les préparer entiers pour accompagner la « fameuse Dinde aux marrons de Noël » soit en purée pour la réalisation de délicieux desserts.

J’imagine que pleins d’idées vous viennent à l’esprit, alors ce week-end, petite balade en famille dans la forêt pour ramasser les châtaignes bien sûr.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s